la peinture abstraite

Selon Michel Ragon, l’abstrait ne se définit que par son histoire. S’il est habituel de faire de Kandinsky le fondateur de la peinture abstraite (1910), on peut citer d’autres précurseurs, d’origine russe, bien moins connus en France : le lituanien Tchurlianis (Ciurlionis), qui a initié le mouvement abstrait vers 1906-1907, ou Nathalie Gontcharova, dont Guillaume Apollinaire montrait en 1914 les œuvres peintes de 1909 à 1911, les qualifiant de « rayonnisme ».

Michel Seuphor donne une définition de l’art abstrait assez prudente, citée dans l’introduction du chapitre « Origines du développement de l’art abstrait » de Michel Ragon :

« J’appelle art abstrait tout art qui ne contient aucun rappel, aucune évocation de la réalité observée, que cette réalité soit, ou ne soit pas le point de départ de l’artiste. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s